Résultats obtenus avec Argiclean Veto

Un cas de mai 2016

Voici le cas d’une vache pour laquelle le vétérinaire n’avait plus d’espoir de guérison.

Celle-ci est atteinte au dessus du jarret, on ne connait pas l’origine de la blessure (traumatique) qui au centre atteint l’os ! L’éleveur nous a expliqué que cette plaie s’agrandissait de jour en jour. Il a fait appel au vétérinaire qui lui indique que cette vache est condamnée. Nous avons décidé d’essayer Argiclean Véto pour ce cas pour essayer de sauver cette vache et éviter de l’euthanasier.

Voici les photos évolutives, envoyés par notre client lui-même (cliquez sur les photos pour agrandir).

Situation de départ

Situation 48h après application

Situation au 14e jour

23e jours

26e jour

33e jour

40e jour. Manque le poil !

Nous sommes contents du résultat ! Cette vache a été sauvée de l’euthanasie et même si la guérison de cette plaie aura nécessité un pot et demi d’Argiclean Veto, l’économie aura été substantielle pour l’éleveur qui a évité une réforme prématurée de sa vache. L’utilisation d’Argiclean Veto peut se faire sur tout type de plaie.

Tout au long du mois d’octobre 2015 nous avons suivi quelques vaches atteintes de plaies importantes (nécrose et ulcères de sole), au sein de différentes étables. Il a été nécessaire de les revoir réguliérement afin de suivre l’évolution de leurs boiteries, de renouveler leur pansements et de juger de l’efficacité d’Argiclean Veto. 

Nous vous les présentons ci-dessous

Boiterie 3 semaines après vêlage d’une vache

Voici le cas d’une vache ayant vêlé 3 semaines plus tôt. L’éleveur remarque que cette dernière boite le 14 octobre. Vu l’intensité de la boiterie, il nous contacte en pensant que cette vache était atteinte d’un panaris. Nous la voyons le 15 octobre, la parons et lui posons un pansement avec Argiclean Veto. Nous la revoyons les 17, 21 et 23 octobre pour renouveler les pansements d’Argiclean ; nous constatons une amélioration de la plaie et une guérison le 23/10 ; par ailleurs la production de lait de cette vache ainsi que sa courbe pondérale sont à nouveau ascendantes.

Ci dessous les données collectées par l’éleveur (vache en traite robotisée)

Plaie au départ

2e jour

6e jour

8e jour

Cas d’une vache devant vêler 10 jours plus tard

Au moment du parage, cette vache qui devait vêler 10 jours plus tard, marchait sur la pointe du sabot. Elle a été parée et soignée à l’Argiclean Veto en même temps. Elle a vêlé le soir même, après le parage et la traite.

4 jours après, nous sommes repassé chez l’éleveur voir l’animal (qui, d’après le client au téléphone, allait beaucoup mieux!!)

Après une seule application d’Argiclean Veto la vache était en forme, très réactive,  ” prête à passer au dessus de la barrière” au moment du changement de pansement.

L’éleveur n’en revenait pas, il pensait que sa vache était condamnée,  mais celle-ci était en forme avec un seul traitement d’Argiclean Veto !

Cas d’une génisse achetée par l’éleveur, le 8 octobre 2015

Le 15 octobre, l’éleveur nous contacte pour nous signaler que cette génisse présentait une boiterie importante. Nous la voyons le 16 octobre, effectuons un parage et appliquons Argiclean Veto sous pansement fermé. Nous renouvelons l’application d’Argiclean le 20 octobre.

Situation de départ

Au 4e jour

Au 8e jour

Nous revoyons cette vache le 24 octobre, la plaie est en bonne voie d’amélioration, et nous constatons que le pied gauche arrière est aussi atteint d’un ulcère (sans aucun signe détecté auparavant le 20 octobre). Cette génisse sera revue dans les 24 heures suivantes.

Pied arrière gauche J0

Pied gauche J1

Voici l’évolution des pieds lors de la visite du 28 octobre :

Pied arrière gauche

Pied avant droit

Lors de notre visite du 30 octobre, les 2 pieds sont quasiment guéris, nous renouvelons une dernière fois le pansement, cette génisse ne boite quasiment plus.

Pied arrière gauche

Pied avant droit

Ulcère très profond

Ci-dessous, une vache atteinte par un ulcère TRÈS profond avec inflammation importante !

Dans ce cas aussi, Argiclean Veto démontre son efficacité !

Lors de la réalisation des cinq pansements, durant les 14 jours de traitement, nous comblons largement la plaie avec Argiclean Veto, bien en profondeur et autour de l’ulcère sur les zones inflammées comme en cataplasme.

Au regard de l’importance de cette plaie, la cicatrisation a bien progressé sans avoir recours à aucun autre remède !

Ulcère J0

Ulcère J4

L’ulcère ne contient plus de tissus morts et l’épidermisation est en cours.

Vu sous un autre angle sur la photo suivante

Argiclean Veto s’applique en profondeur et avec largesse

7e jour

Apparition de nombreux bourgeons sur les berges de la plaie

12e jour

La plaie se réduit et se referme

14e jour

14e jour, autre angle

Lors d’une visite de contrôle le 28 octobre, nous découvrons que l’autre pied de la vache est aussi très atteint : nous réalisons un pansement d’Argiclean Veto sur l’onglon externe après nettoyage, et posons une talonnette sur l’onglon interne pour soulager la vache.

Guérison premier pied le
7 novembre – 22e jour

2e pansement autre pied. Pose talonnette

3e pansement de l’autre pied

Une nouvelle infection se déclare sous la talonnette que nous devons donc retirer

13 novembre – 4e pansement second pied

13 novembre

Guérison en bonne voie

13 novembre – Changement de pansement

18 novembre

L’onglon externe est quasiment guéri.

21 novembre

Enfin guéri !